10 days ago • Actualité

Cinquième match consécutif sans défaite pour les Rout Léiwen


Un match tactiquement intéressant pour Luc Holtz, surtout en première mi-temps, mais sans but.
Team news
Le sélectionneur national a déjà mentionné à l'avance qu'il envisagerait de modifier le système contre la Bulgarie afin d'apporter plus de variabilité au jeu luxembourgeois. Ce changement de système s'est reflété dans un 3-4-1-2, avec une chaîne de trois composée de Laurent Jans, Enes Mahmutovic et du revenant Maxime Chanot. Alessio Curci, qui a été titularisé dès le début après son but égalisateur contre la Hongrie, a été rejoint par Vincent Thill et Danel Sinani en attaque. Ralph Schon a remplacé Anthony Moris dans les buts en raison de la blessure qu'il a subie contre la Hongrie.
Composition luxembourgeoise
Schon R., Mahmutovic E., Chanot M., Jans L., Bohnert F., Olesen M., Barreiro L., Pinto M., Sinani Da., Thill V., Curci A.
Première mi-temps
4718 spectateurs ont assisté au dernier match international des Rout Léiwen en 2022.
Dès la première minute, Ralph Schon a dû détourner un coup franc bulgare sur la barre transversale, après que Vincent Thill a été sanctionné pour une faute de main à l'angle de la surface de réparation.
Les Rout Léiwen ont eu leur première occasion de but à la 18e minute. Sur un corner, Enes Mahmutovic s'est élevé le plus haut possible et a placé sa tête juste à droite du but.
A la 20e minute, Delev a pu marquer ce qu'il pensait être le 0-1 pour la Bulgarie, mais l'arbitre a également décidé que l'attaquant avait commis une faute de main.
Ce n'est qu'à la 36e minute que le danger est réapparu devant l'un des deux buts, lorsque Maxime Chanot a involontairement envoyé un long ballon du gardien bulgare dans la course de Kirilov, qui a échoué devant Ralph Schon.
Vincent Thill n'a pas pu exploiter un coup franc de 20 mètres à la 41e minute, lorsqu'il l'a envoyé au-dessus du but bulgare.
Juste avant la mi-temps, Ralph Schon a encore dû détourner un tir à ras de terre dangereux de Delev à côté du but. C'est donc sur un score de 0-0 que les deux équipes sont allées à la pause.
Deuxième mi-temps
Au début de la deuxième mi-temps, Luc Holtz a procédé à un double changement en faisant entrer Dirk Carlson et Gerson Rodrigues à la place de Maxime Chanot et Mathias Olesen.
A la 53e minute, l'équipe nationale luxembourgeoise a enregistré sa meilleure occasion de but à ce jour en la personne de Florian Bohnert, qui a dribblé le gardien bulgare après un long ballon. Mais l'angle était trop étroit et le défenseur latéral n'a pas pu mettre le ballon au fond des filets.
Dans la foulée, Schon a dû détourner un tir de Despodov en corner.
À la 59e minute de jeu, Luc Holtz a fait entrer deux autres joueurs, Timothé Rupil et Yvandro Borges Sanches, pour remplacer Alessio Curci et Vincent Thill.
Une minute plus tard, Yvandro Borges s'est immédiatement présenté devant le but bulgare, après une belle combinaison entre Leandro Barreiro et Gerson Rodrigues, et a échoué sur le poteau.
Les Luxembourgeois se sont présentés pour la dernière fois devant le but bulgare à la 79e minute, lorsqu'un ballon a glissé vers Gerson Rodrigues, qui a tiré à droite du but.
À la 87e minute, l'arbitre lituanien a expulsé Danel Sinani après avoir infligé au joueur des Rout Léiwen le 11e des 13 cartons jaunes du match, et donc le carton rouge.
Les Bulgares n'ont guère eu l'occasion de marquer en deuxième mi-temps et le match entre le Luxembourg et la Bulgarie s'est donc terminé sur le score de 0-0.
Conférence de presse après le match
Luc Holtz a assisté à un match tactiquement intéressant de la part des deux équipes, surtout en première mi-temps.
Le sélectionneur national a expliqué que l'équipe nationale luxembourgeoise rencontrera des équipes aussi fortes que la Hongrie et la Bulgarie l'année prochaine lors des qualifications pour le championnat d'Europe 2024. Cependant, les Rout Léiwen devront être au plus haut niveau à tous les niveaux pour pouvoir gagner contre des équipes comme la Bosnie et l'Islande.
Luc Holtz voit une équipe où les joueurs aiment faire ce qu'on leur demande, même dans le domaine défensif, parce qu'il y a une volonté de gagner le ballon.
En outre, l'entraîneur a expliqué qu'avec Pereira, il dispose d'un gardien avec lequel il prévoit de travailler à l'avenir et déjà en 2023.

1/4

Actualités